Témoignage de Jean-François Gondellier, Geotec : « La LLD pour disposer d’une flotte en bon état »

Spécialiste de l’élaboration et de la réalisation d’ouvrages géotechniques avec 300 salariés, Geotec s’appuie sur une flotte de 257 véhicules, tous en location longue durée.

- Magazine N°217
1189
Témoignage de Jean-François Gondellier, Geotec :

Jean-François Gondellier est directeur administratif et financier de Geotec.

« Nous pratiquons la LLD pour l’ensemble des véhicules. Nous avons toujours privilégié ce mode de financement mais nous avons évolué sur la méthode. Dans les contrats avec les loueurs, nous avons supprimé les pneus et les bris de glace », expose Jean-François Gondellier. L’assurance est aussi prise à part et les équipements de sécurité des VU (équipements intérieurs, bandes réfléchissantes, etc.) font l’objet d’un accord-cadre national avec SD Services pour harmoniser l’ensemble du parc.

Pour ce DAF, la LLD permet de bénéficier d’une flotte en bon état, renouvelée tous les trois à quatre ans. « Cela évite aussi d’investir des fonds pour acheter des véhicules. Et surtout, à chacun son métier. Le nôtre n’est pas d’acquérir des véhicules, de les entretenir et de les revendre. Autrement, je passerais mes journées à mettre des annonces en ligne sur Le Bon Coin ! »

Financièrement, la LLD est-elle optimale ? « Nous mettons en concurrence plusieurs loueurs car ils ne proposent pas des tarifs identiques sur toutes les marques, indique Jean-François Gondellier. Nous profitons des remises obtenues par les loueurs auprès des constructeurs et celles-ci sont évidemment supérieures à ce que nous pourrions obtenir. » Et le montant des frais de restitution ne rebute pas ce responsable : « Si nous devions revendre un véhicule abîmé, il y aurait une décote. Il est donc assez normal de payer des frais », conclut-il.

La flotte de Geotec en chiffres

• 257 véhicules : 60 % de VU, 16 % de VP, 12 % de poids lourds et 12 % de semi-remorques