Témoignage de Yamine Gaouaou, Verisure : « Gérer les services en direct permet d’économiser »

Spécialiste des alarmes et de la télésurveillance, Verisure par Securitas Direct recourt au cas par cas aux services de ses loueurs pour optimiser la gestion de ses 850 véhicules.

- Magazine N°216
1544

Yamine Gaouaou est responsable du parc de Verisure par Securitas Direct.

Pour tous ses VP ou VU, Verisure par Securitas Direct choisit une finition confort avec GPS, régulateur de vitesse, système anticollision, détecteurs d’angle mort, etc. « Nous passons par les loueurs pour aménager les camionnettes des techniciens, souligne Yamine Gaouaou. Et nous faisons jouer la concurrence car des loueurs sont mieux positionnés sur certaines lois de roulage », explique ce responsable qui opte pour des contrats de 36 ou 48 mois et 120 000 km avec les VP, et un couple 30 mois/150 000 km avec les VU.

Pour Verisure par Securitas Direct, les liens avec les loueurs s’arrêtent au financement et à la maintenance. « Nous avons décidé de gérer en direct les différents services et cela nous a fait faire des économies. Pour la carte carburant, c’est aussi plus simple du fait du nombre de véhicules et du turn-over des commerciaux », indique Yamine Gaouaou. Qui privilégie l’échange avec le courtier pour l’assurance, un contrat avec Speedy pour les pneus, et la LCD pour le véhicule relais, « les offres des loueurs restant trop bloquées en nombre de jours ».

Yamine Gaouaou attend de ses loueurs une aide pour la négociation avec les constructeurs, un suivi sur la gestion des contrats et des solutions pour les restitutions qui demeurent problématiques : « Nous faisons appel à l’expertise de Macadam avec des loueurs comme Alphabet. D’autres nous proposent des pré-expertises mais cela nécessite d’immobiliser un véhicule pendant une demi-journée, ce qui est compliqué. »

L’entreprise envisage en 2016 de renforcer la sensibilisation à la sécurité et d’engager des formations sur le terrain car Yamine Gaouaou a été déçu par l’e-learning testé il y a trois ans : « Les conducteurs ne se connectaient pas », déplore-t-il.

Côté gestion, ce responsable compte changer de logiciel pour disposer de tableaux de bord plus automatisés et « réduire le nombre de tâches chronophages comme le traitement des factures ou celui des contraventions. Et le futur logiciel devra aussi avoir la capacité d’inclure des données sur le sécurité et la sinistralité », précise-t-il.

La flotte de Verisure par Securitas Direct en chiffres

• 850 véhicules dont une petite centaine de VP et 750 utilitaires, soit 600 VU deux-places et environ 150 camionnettes de type Berlingo

PARTAGER SUR