Témoignage de Mathieu Charpentier, JCDecaux : " Éviter le constat a posteriori des dépenses de réparation "


Jeudi 15 décembre 2016 par Frédéric Blin
Magazine n°224

Spécialiste de la publicité urbaine à la tête d’environ 2 200 véhicules, JCDecaux suit sa flotte de très près, notamment en ce qui concerne la remontée des données liées aux réparations.

 Mathieu Charpentier est directeur de la flotte automobile chez JCDecaux.

« Avec les réparations de voiture, des processus de validation interne évitent le constat a posteriori de dépenses engagées par un conducteur. Dès qu’il y a une réparation mécanique lourde, supérieure à 1 000 euros, l’information est remontée systématiquement : depuis le supérieur hiérarchique du conducteur en passant par le directeur technique, notre délégué ...

Au sommaire dans cet article
  • La flotte de JCDecaux en chiffres

L’accès à la totalité de l'article est protégé
et réservé à nos abonnés

Vous pouvez vous connecter en utilisant le formulaire ci-dessous.
Abonnements Flottes Automobiles Abonnement 1 an Abonnement 2 ans
Partager sur...