Test «vérité» sur l’A6 2. 0 TDI

Commercialisée depuis octobre dernier, la nouvelle Audi A 6 est proposée désormais dans une version «e» comme «efficiency» particulièrement destinée aux flottes d’entreprises.

- Magazine N°145
371
l’A6 2. 0 TDI

Ainsi, sur la nouvelle A6 2. 0 TDI 136 ch efficiency, la consommation a été abaissée à 5,3 l/100 km en cycle mixte tandis que le taux de rejet de CO2 a été réduit à 139 g. Soit, une baisse de 16 % de la consommation de carburant par rapport au modèle précédent.

Des tests in situ organisés par Audi permettent d’ailleurs de confirmer ces valeurs. C’est sur les routes sinueuses et parfois embouteillées du bord de mer entre Nice et Gênes, dans la pluie et le froid, que 24 modèles A6 2. 0 TDI e ont été mis à l’essai autour d’un challenge : atteindre la consommation de 5,3 l/100 km annoncée par le constructeur. Une gageure si l’on sait que les relevés réalisés par les constructeurs sont bien difficiles à obtenir en condition réelle de conduite. Mais il faut croire que les technologies développées par Audi sur son haut de gamme ont un véritable impact sur la conduite de Monsieur Toulemonde. Il en va ainsi notamment de l’amélioration du rendement moteur à faible et moyen régime, la meilleure aérodynamique, l’optimisation des pertes par frottements mécaniques internes de la boîte de vitesses et des trains de roulement et, enfin, la récupération de l’énergie cinétique au freinage.

Au total, à cet exercice de style, les consommations relevées pour les 24 participants s’échelonnent de 4,6 à 5,7 l/100 km sur la totalité du parcours, avec des moyennes ville-montagne-autoroute comprises entre 67 et 78 km/h. Un joli tir groupé donc autour des 5,3 l/100 km «officiels» obtenu toutefois en adoptant une conduite plus que prudente et peu en rapport avec les performances ou le tempérament des modèles de la marque.

A noter que l’A6 2. 0 TDI e DPF (avec filtre à particules) 136 ch (7 CV) est commercialisée au tarif de 35 500 € en finition Ambiente