Clipper Logistics et Gnewt Cargo : le Volta Zero en test à Londres

Avec cinq ans de retard, l’opérateur logistique de vente au détail Clipper Logistics, son partenaire Gnewt Transport et leurs clients essaieront cet été le Volta Zero à Londres.
1664
Volta Zero Londres
Le Volta Zero sera testé dans le cadre de la gestion mutualisée des livraisons du West End.

Le Volta Zero va s’imposer à Londres pour la gestion mutualisée des livraisons aux commerces de Regent Street et Saint-James, dans la zone commerçante du West End de Londres. Conçue en 2008 par l’entreprise logistique Clipper Logistics pour le compte de la Regent Street Association et de l’organisme financier de la couronne britannique The Crown Estate, cette organisation logistique vise à réduire la congestion automobile et les pollutions atmosphériques et sonores des livraisons aux magasins de la partie du West End appartenant à The Crown Estate.

121 338 km économisés par an

Pour cela, Clipper Logistics regroupe les produits de mode, de luxe, d’alcool et de tabac destinés à 35 grandes enseignes du West End dans un centre de consolidation à 22,5 km de Londres. Là, il gère les stocks et fait livrer en juste-à-temps magasins ou particuliers par le spécialiste de la distribution urbaine électrifiée Gnewt Transport au moyen de VUL électriques Voltia et Smith. Le rapatriement des emballages et des invendus assure les chargements au retour. Dès 2015, le programme avait supprimé 121 338 km par an et réduit de 77 à 85 % le trafic routier et de 81 à 88 % les émissions polluantes dues au transport.

Clipper Logistics et Gnewt Transport ont déjà livré Regent Street avec des VUL électriques Smith.

Louer 19 camions électriques de plus 12 t

Mais depuis, la Compagnie New West End (NWEC) s’est élargie sur 22 rues et 600 enseignes, sans que Clipper Logistics et Gnewt Transport accroissent leur clientèle du fait du surcoût des camions électriques, de leur autonomie de 96 km et de leur charge limitée. Aussi, en 2017, Menzies Distribution rachetait Gnewt Transport et impliquait l’Autorité du grand Londres dans un projet de location, de 2017 à 2019, de 19 futurs véhicules de plus de 12 t pour un montant de 1 329 975 livres, dont 797 321 livres de subvention. Objectif : « déployer des fourgons plus grands et zéro émission à Londres pour démontrer que ces véhicules peuvent surmonter les limitations actuelles des véhicules électriques et aider les décideurs politiques à obtenir un financement supplémentaire pour les véhicules électriques et leur recharge. »

Le Volta Zero à l’épreuve des ULEZ à Londres

Le Brexit et la pandémie ont retardé le projet mais permis à Volta Trucks de présenter en 2021 son Volta Zero de 16 t et 200 km d’autonomie à Menzies Distribution, Clipper Logistics et The Crown Estate. En parallèle, les Ultra Low Emission Zones (ULEZ) ont fait leur apparition à Londres. Cet été, ces partenaires testeront donc le Volta Zero dont « la charge utile de 8,6 t permettra de mutualiser les livraisons, réduisant l’accumulation de VUL dans le centre de Londres », assure Volta Trucks. Ce que promet Mick Doe, directeur des opérations de transport de Clipper Logistics : « Nous nous engageons à réduire les kilomètres superflus et à rendre propres ceux que nous parcourrons, en réduisant la congestion urbaine de 92 %. »

Possédant plusieurs transporteurs, Clipper Logistics pourrait acquérir ses propres Volta Zero (Iveco Stralis en photo).
PARTAGER SUR