TomTom Telematics racheté par Bridgestone

Pour 910 millions d’euros, Bridgestone Europe rachète TomTom Telematics, la branche télématique de TomTom. Les solutions de mobilité numérique et les solutions adaptées aux flottes sont une priorité stratégique, explique Bridgestone.

1133
TomTom Telematics Bridgestone

Bridegestone vient de racheter, à travers sa filiale européenne, le télématicien TomTom Telematics. La transaction annoncée à 910 millions d’Euros a pour but de faire de Bridgestone le leader en solutions de mobilité dans la région Europe, Moyen-Orient et Afrique. Le pneumaticien estime que les solutions de mobilité numérique et les solutions adaptées aux flottes représentent une priorité stratégique.

Une plate-forme en ligne de mire

Le rachat de TomTom Telematics permet aussi à Bridgestone d’enrichir sa base de données existante de celle des 860 000 véhicules de TomTom dont deux tiers de véhicules commerciaux. La plate-forme de TomTom Telematics traite quotidiennement en moyenne 800 millions de positions GPS, 3,3 millions de déplacements et 200 millions de messages entrants, indique-t-on chez Bridgestone.

Avec ce rachat, Bridgestone compte créer une plate-forme pour les véhicules connectés. L’acquisition de TomTom Telematics devrait lui permettre notamment d’élargir la cible de consommateurs de ses solutions de pneumatiques et de ses solutions numériques.

Pour mémoire, le pneumaticien japonais commercialise en France les marques Bridgestone, Firestone, Dayton et Seiberling ; il est aussi à la tête des enseignes First Stop, Ayme et Speedy.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter