TotalEnergies fournit un carburant 100 % renouvelable au sport automobile

TotalEnergies devient le fournisseur officiel de carburant 100 % renouvelable du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA dès 2022. Un carburant issu en grande partie du recyclage vinicole et utilisé par l’ensemble des voitures de course engagées dans cette compétition.
1428
TotalEnergies carburant

TotalEnergies se lance dans le carburant renouvelable avec le FIA WEC, le championnat du monde d’endurance de course automobile. Un championnat organisé par l’Automobile Club de l’Ouest sous le parrainage de la Fédération internationale de l’automobile. TotalEnergies va ainsi introduire un nouveau carburant 100 % renouvelable lors des différentes manches du championnat, à l’instar des 24 heures du Mans. Et ce, dès la saison 2022.

Un carburant issu de l’économie circulaire pour TotalEnergies

TotalEnergies Excellium Racing 100

Excellium Racing 100, c’est le nom de ce carburant 100 % renouvelable. Il est le résultat d’un travail de recherche et de développement de près de dix mois. Ce carburant est en effet issu entièrement de l’économie circulaire et ne contient donc pas de combustibles fossiles, comme le pétrole. Dans le détail, l’Excellium Racing 100 se compose en grande partie de résidus issus de la viniculture. Des résidus de marcs de raisin et de lies de vin dont est ensuite extrait le bioéthanol.

Le processus se décompose en quatre étapes : lavage, distillation, déshydratation puis transformation. Base principale de l’Excellium Racing 100, ce bioéthanol est ensuite mélangé avec de l’ETBE (éther éthyle tertiobutyle). Ce carburant de substitution produit à partir d’éthanol et d’isobutène est lui-même 100 % renouvelable. Enfin, un pack d’additifs de performance, issus de la technologie Excellium, complète la composition de ce carburant.

Une réduction de 65 % des émissions de CO2

« Le nouveau carburant Excellium Racing 100 de TotalEnergies va réduire significativement l’empreinte carbone de nos compétitions », indique Frédéric Lequien, directeur général du FIA WEC. Un carburant qui répond ainsi aux exigences de la FIA et des constructeurs automobiles. Mais également de la directive européenne sur les énergies renouvelables (directive européenne RED II 2018/2001). Avec à la clé, une réduction d’au moins 65 % des émissions de CO2. Excellium Racing 100 sera utilisé par l’ensemble des concurrents en compétition, lors de chacune des manches de la saison 2022. À commencer par les 1 000 Miles de Sebring dès le 18 mars prochain. Et plus tard dans la saison, les 24 heures du Mans les 11 et 12 juin.