TotalEnergies et Uber accélèrent le passage des flottes de VTC à l’électrique

TotalEnergies et Uber ont annoncé le 29 juin 2021 leur partenariat pour accélérer la transition des flottes de VTC vers une mobilité électrique. Les chauffeurs pourront notamment bénéficier d’un passe de recharge, d’un programme fidélité et de stations à proximité de leurs courses.
5033
TotalEnergies Uber électrique
© TotalEnergies

TotalEnergies et Uber déploieront d’abord ces services de recharge en France pour « lever les freins à la transition énergétique et aider le passage à la mobilité électrique des chauffeurs VTC. » Ils projettent néanmoins d’étendre le dispositif à d’autres pays européens.

Dernièrement, Uber a déjà mis en place une offre de véhicules électriques pour ses chauffeurs avec le constructeur Kia. Il a également testé un service de covoiturage durable avec Volkswagen en Allemagne. Pour rappel, l’entreprise de transport veut proposer 50 % de véhicules électriques aux utilisateurs de sa plate-forme de réservation française en 2025. Son application rassemble actuellement 30 000 chauffeurs, et par conséquent une flotte à peu près équivalente à électrifier.

Des offres de mobilité électrique pour les chauffeurs

De son côté, TotalEnergies offre notamment des infrastructures et des services associés à la recharge sur le territoire français. TotalEnergies va ainsi fournir une carte de recharge aux chauffeurs utilisant l’application Uber et équipés d’un véhicule électrique ou hybride. Les chauffeurs Uber bénéficieront de tarifs préférentiels dans ses stations-service. TotalEnergies espère atteindre un réseau de 20 000 points de recharge dans l’Hexagone d’ici fin 2021 et de plus de 75 000 points de recharge en 2025.

Les chauffeurs Uber auront aussi accès au programme de fidélité « Club » de TotalEnergies. Ce dernier leur propose des services d’assistance gratuits pendant un an comprenant le dépannage d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable. Enfin, les conducteurs de VTC pourront profiter d’une offre de recharge à domicile (copropriété ou maison individuelle). Celle-ci comprend l’installation d’une borne de recharge avec un accompagnement administratif gratuit.

Un réseau de recharge mal réparti en Île-de-France

TotalEnergies et Uber avancent que « les chauffeurs VTC citent souvent le manque d’infrastructures de recharge comme un obstacle important à la transition vers l’électrique. » Ils relèvent notamment une disparité du maillage de stations de recharge en Île-de-France. « Les bornes de recharge se concentrent actuellement dans le centre de Paris et au niveau de la première couronne, pointent Uber et TotalEnergies. Pourtant, seuls 12 % des chauffeurs VTC Uber vivent à Paris, contre 41 % dans les départements de la deuxième couronne (77, 78, 91, 95) et 22 % en Seine-Saint-Denis (93) ».

Selon TotalEnergies et Uber, un chauffeur VTC parcourt en moyenne 250 km par jour. Ils étudieront ainsi les usages et les trajets des chauffeurs Uber afin de déterminer les futurs emplacements d’hubs de recharge.