Toyota : 30 000 ventes sociétés en 2019

Toyota Business engrange les bénéfices de ses choix radicaux en matière de motorisations hybrides puisque l’arrêt du diesel cette année a encore porté les ventes sociétés. Le point sur une conférence de presse organisée par Toyota.

1037
Toyota sociétés
Livraison de 25 Toyota Mirai aux taxis Hype

La conjoncture fiscale et sociétale en 2018 se révèle finalement bien plus favorable aux motorisations hybrides que ne l’avait anticipé Arnaud Martinet, le directeur adjoint des ventes sociétés de Toyota. Qui se frotte les mains car son offre de VP 100 % hybrides auprès des flottes et entreprises rencontre de plus en plus de succès (hors VUL Proace et Hilux diesel).

En visant 28 000 ventes sociétés (hors LCD) pour 2018 sur un total de 100 000 ventes VP, et 30 000 ventes sociétés pour 2019, Toyota confirme sa croissance sur le secteur des professionnels. La marque engrange par ailleurs de nouveaux clients Toyota Lease en LLD (400 en 2017, 1 500 cette année) sur un total de 9 000 unités en LLD, avec ALD qui s’occupe aussi de l’entretien. Il faut y ajouter les clients de Toyota Crédit, 30 % des ventes aux entreprises et sociétés demeurant en crédit-bail classique.

Beau succès pour les Fleet Centers

À cela s’ajoutent les 2 400 ventes sociétés de Lexus dont 1 200 en LLD, sur un total de 6 400 unités. Les 48 Fleet Centers ouverts dans l’Hexagone pour 260 concessions Toyota, et les 120 vendeurs dédiés ont de quoi se réjouir. Ces centres génèrent à eux seuls 60 % du volume des ventes sociétés de la marque.

Arnaud Martinet anticipe la dizaine de nouveaux modèles 100 % électriques prévus d’ici 2025 et compte aussi beaucoup sur une plus grande diffusion des véhicules à pile à combustible à hydrogène, le réseau de pompes devant s’accroître.