Toyota annonce la fin des essais routiers de la Mirai

Le constructeur japonais a officialisé la fin des tests, en conditions réelles, de sa voiture à hydrogène la Mirai. Elle a parcouru 100 000 km en 107 jours sur les routes d’Allemagne.

625
Toyota annonce la fin des essais routiers de la Mirai

Si la Mirai a fait une entrée discrète en octobre 2015 à la mairie de Paris, elle n’est pas pour autant une inconnue dans certains pays d’Europe et plus précisément en Allemagne. Ainsi, Toyota a annoncé le 30 mars que son véhicule à hydrogène a achevé, le 10 février, « son essai routier européen de 100 000 km, entamé le 21 septembre 2015 ». Durant cette période, la Mirai a circulé « en ville, sur routes de campagne et sur autoroutes dans la région de Hambourg », a précisé le constructeur.

Dans le détail, la berline à hydrogène a roulé 16 heures par jour durant 107 jours et a, au cours de son périple, « fait le plein près de 400 fois et consommé à peine plus de 1 000 kg d’hydrogène, changé deux fois de pneumatiques et reçu un jeu de plaquettes neuves de freins avant », a détaillé Toyota. Autre motif de satisfaction pour la marque japonaise : « Aucune panne mécanique n’a été signalée ».

Des conducteurs visiblement satisfaits

Cet essai, confié à KJ Tech Services, une entreprise d’Hambourg, a mobilisé 8 conducteurs « travaillant en deux rotations par jour, six jours par semaine ». Ces derniers ont visiblement apprécié « l’habitacle confortable et attrayant, le volant et les sièges luxueux en cuir ainsi que l’habitabilité ». Ils ont également relevé « un bon comportement en virage, la maniabilité et la direction franche ».

PARTAGER SUR