Toyota teste le camion hydrogène dans le port de Los Angeles

Dans le cadre du programme anti-pollution du port de Los Angeles, Toyota Motor va expérimenter sa technologie Project Portal, un système de pile à hydrogène pour les poids-lourds.

1877
Toyota Projet Portal - Camion hydrogène 1

Le démonstrateur du Project Portal est un semi-remorque fonctionnel qui sera utilisé dans le port de Los Angeles. Il embarque deux piles à combustibles, les mêmes que celles de la Mirai, et une batterie de 12 kWh, qui alimente un moteur de 670 ch et 1 796 Nm.

Avec un poids total roulant de 36 t et une autonomie annoncée de 320 km en conditions normales d’exploitation, le véhicule a été conçu pour répondre aux besoins du transport portuaire. Avec ce projet, Toyota investit un nouveau secteur pour le développement de sa technologie de pile à combustible.

Une étude de faisabilité

Son camion zéro émission sera en effet au centre d’une étude de faisabilité qui débutera cet été : « Ce démonstrateur éclairera le secteur du fret sur l’intérêt des piles à combustible vis-à-vis de son efficacité, sa compétitivité et de la transition vers les technologies non polluantes », a déclaré Janea A. Scott, membre de la Commission californienne de l’énergie.

L’étude contribuera au programme lancé en 2005 pour réduire les émissions polluantes causées par l’activité des ports de Long Beach et Los Angeles. « Par son potentiel, ce poids lourd propre représente à nos yeux une solution de plus pour réaliser les objectifs à long terme du programme antipollution Clean Air Action Plan des ports de la Baie de San Pedro », a affirmé Tony Gioiello, directeur du développement du port.

En parallèle, Toyota a signé un partenariat avec Shell pour développer les infrastructures d’approvisionnement en hydrogène sur l’ensemble du territoire californien.