La Toyota Camry succède à l’Avensis

Plutôt que de développer une nouvelle grande berline pour l’Europe, le japonais Toyota préfère remplacer l’Avensis par la Camry. Judicieux.

1603
Toyota Camry

Après une très longue absence de quatorze années, la Camry de Toyota va fêter son retour en Europe début 2019. Une revanche pour cette grande berline mondiale qui avait été chassée du Vieux-Continent par une Avensis qui n’a jamais eu qu’un succès d’estime depuis 1997, date de son lancement (voir l’essai).

La Toyota Camry va succéder à l’Avensis

Pas question de donner l’Avensis une nouvelle vie qui aurait coûté trop cher, et c’est donc la Camry, connue ailleurs dans le monde (plus de 100 pays), qui la remplacera prochainement. Basée sur la récente plate-forme TNGA commune à la Lexus ES révélée récemment (voir la brève), cette Camry se dotera donc, sous une robe classique mais plus séduisante, de la motorisation hybride avec le 4-cylindres 2.5 l et un moteur électrique.

Toyota n’a pas encore dévoilé les caractéristiques et les dimensions de sa nouvelle grande berline classique mais elle devrait logiquement développer environ 210 ch et pointer à 4,90 m de longueur si l’on se fie à la version américaine, en tous points identiques.

PARTAGER SUR