Toyota acquiert 20 nouveaux chariots élévateurs à hydrogène

Toyota veut équiper ses centres de production avec des véhicules plus écologiques. Pour ce faire, le constructeur vient d’équiper son site de Motomachi avec 20 nouveaux chariots élévateurs roulant à l’hydrogène.

2526
Toyota utilise des chariots à hydrogène
Les chariots élévateurs fonctionnent à l'hydrogène © Toyota

Étape après étape, Toyota continue sa transition vers l’hydrogène. La dernière initiative du groupe japonais vers cet objectif a eu lieu le 16 mars sur le site de Motomachi à Toyota City. Ce site de production possède désormais 22 chariots élévateurs équipés de piles à combustion.

Ces dernières sont alimentées en hydrogène fourni par la station de ravitaillement construite sur place. Ces véhicules avaient fait leur apparition en janvier 2017 et étaient jusque-là au nombre de deux. Le décuplement de cet effectif ne représente que le premier pas vers un objectif plus ambitieux. Le constructeur s’est fixé un objectif de 170 à 180 chariots mis en service d’ici à 2020.

Le constructeur ne travaille pas seulement dans son pays, mais a aussi récemment déployé une usine à hydrogène aux États-Unis. Toyota n’est pas le seul à vouloir réduire ses émissions polluantes, de nombreux acteurs japonais visent le même objectif. Ces initiatives ont été en partie orchestrées par le ministère de l’Environnement et le ministère de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie japonais.

Des usines Toyota aux routes japonaises©

Les véhicules industriels ne représentent qu’une partie de ce plan, le changement a été lancé à échelle nationale. En effet, le 12 décembre 2017, une coentreprise a été créée afin d’accélérer l’implantation de stations de recharge à hydrogène. Les membres de cette organisation comprennent l’essentiel des acteurs de l’automobile nippone, entre autres : Nissan, Honda, et Toyota. Outre le gouvernement et les constructeurs, des banques d’investissement ont également pris part à cette coentreprise. L’objectif a été clairement défini par les partenaires : 80 stations de recharge hydrogène d’ici 4 ans. L’ambition japonaise ne s’arrête pas là : d’ici 2020, ce sont 160 stations qui devront être installées et 40 000 véhicules qui rouleront à l’hydrogène. À terme, l’objectif serait 200 000 véhicules d’ici 2025 et un réseau de 900 points de recharge en 2030.

PARTAGER SUR