Toyota Corolla 122h : bon partout

La Toyota Corolla aligne une qualité de fabrication de bon niveau et une excellente habitabilité en break, l’hybridation réalisant le reste haut la main.

2115
Toyota Corolla 122h

Toyota ne l’avait pas vraiment anticipé mais les essais internationaux de sa nouvelle Corolla, ex-Auris, avaient lieu en février dernier à Palma de Majorque, la plus grande des îles Baléares qui banniront en 2025 tous les diesel. Une échéance que le constructeur japonais respecte déjà ! En effet, la compacte Corolla n’est disponible en France et en Europe qu’en hybride, voire en thermique essence pour certains marchés spécifiques. Cela tombe bien puisque l’accord de fourniture de diesel par BMW n’a pas été reconduit, faute de combattants.

Toyota se permet même de proposer deux motorisations hybrides pour sa Corolla, l’une de 122 ch pour 76 g de CO2 qui représentera 80 % des flottes, et l’autre de 180 ch pour les amateurs de performances « politiquement » correctes (86 g). Émissions qui passeront respectivement en janvier 2020 à 101 et 106 g en WLTP. Précisons que cette Corolla 1.8 l Hybride 122h sera aussi diffusée pour moitié en break Touring Sports auprès des entreprises. Soit la meilleure longueur du segment à 4,65 m, et 28 cm de plus que la 5 portes, pour un prix mesuré de 1 000 euros supplémentaires, soit à partir de 28 750 euros TTC en Dynamic Business.Toyota Corolla 122h

Belle sobriété… hors autoroute

Attention cependant, cette Corolla 122h se montre d’une très grande sobriété ‒ à peine plus de 5,0 l/100 km ‒ mais que cela n’est valable que pour une utilisation sur routes, jamais pour de longues distances sur autoroutes à vitesse de croisière soutenue. Et cela convient très bien à cette compacte qui doit se conduire tranquillement, sur un filet de gaz, à vitesse réglementaire, là où sa boîte automatique ne provoque pas de surrégime du moteur thermique au bruit de patinage permanent si caractéristique.

Pour le reste, nous avons particulièrement apprécié l’excellente insonorisation de la voiture, quasiment supérieure à celle de la Lexus ES 300h essayée dans des conditions identiques. Soulignons le soin apporté à l’ergonomie des commandes et de la sellerie, indispensables pour un usage intensif au quotidien.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

Notez enfin que l’habitabilité est généreuse en break mais que la version 5 portes, tout comme ses concurrentes 308, Mégane ou encore Golf, ne favorise pas le confort aux places arrière. Mais cela ne modifie en rien l’excellent compromis entre le réglage du châssis qui ne prend pas de roulis, et l’amplitude des suspensions qui savent préserver le confort.

Corolla Touring Sports (break) 122h

Moteur thermique (cm3) 1 798
Puissance/couple (ch-kW/Nm) 98-73/142
Moteur électrique (ch-kW/Nm) 71-53/163
Puissance maxi totale (ch/kW) 122/90
Conso. mixte (l/100 km) 3,3
Émissions de CO2 NEDC corrélé (g/km) 76
Émissions de CO2 WLTP 2020 (g/km) 101
Vitesse maxi (km/h) 180
0 à 100 km/h (s) 11,1
Poids à vide (kg) 1 290 à 1 430
Charge utile (kg) 545 à 405
Coffre (l) 598/1 606
L x l x h (mm) 4 650 x 1 790 x 1 435
À partir de (€ TTC) 28 750 (Dynamic Business)
Valeurs futures
Toyota Corolla Pro Hybride 122h Dynamic Business
Énergie Hybride essence électrique
Boîte de vitesses Automate à fonct. continu
Carrosserie Berline
Cylindrée (cm3) 1 798
CO2 (g/km) 76
Ch din 98
Prix neuf TTC (€) 28 750
Mois 42
Km total 60 000
Valeur reprise TTC (€) 13 869
Valeur reprise 48,2 %
Valeur vente TTC (€) 16 259
Valeur vente 56,6 %
Source : Forecast Autovista, mars 2019.

Notre avis

PLUS

Prestations routières, agrément de conduite ● Break habitable et pratique ● VR équivalente au diesel


MOINS

Design sans coup de cœur ● Écran multimédia à la verticale ● Bruit du moteur en forte accélération