Toyota accélère sur les ventes aux entreprises

Axe stratégique majeur de développement de Toyota en France, le marché des entreprises et flottes doit représenter 30 % des ventes du japonais en 2017.

1313
Toyota

Pour Toyota, la progression est constante et significative. Après 1,9 % de part de marché de la marque en 2016 et 2,7 % à fin mai 2017, Arnaud Martinet, le patron des ventes flottes de Toyota, vise 3 % cette année. « Après une progression de 52 % entre 2012 et 2016, nous sommes encore sur une très forte hausse de 45 % depuis le début de l’année dans nos ventes VP aux entreprises, administrations et en LLD », nous a-t-il précisé lors d’une conférence de presse.

Toyota Business Plus

« Les ventes sociétés en LLD et le VUL sont prioritaires pour notre développement, a poursuivi Arnaud Martinet. En ajoutant que l’année dernière, 13 500 unités qui ont été commercialisées par ce canal, dont 4 000 utilitaires légers. « Et nous allons accélérer sur le VUL vers les TPE, PME et artisans grâce à une de nos force dans le réseau : le service et la proximité », a-t-il affirmé.

Pour cela, Toyota lance le label Toyota Business Plus et son pendant Lexus Business Plus. Réservé aux entreprises, ce label met en avant la gamme hybride bien entendu. Et y ajoute « plus de services, plus de sérénité et un choix de modèles étendu ». Ce label vient renforcer la stratégie déjà mise en place récemment avec la petite cinquantaine de Fleet Centers qui proposent aussi le service DuoTech (45 % des interventions « pros » réalisées en moins d’une heure) et les solutions de financement commercialisées par Toyota Financial Services.

La disparition du bonus, un accélérateur

Et Arnaud Martinet de rappeler que les modèles hybrides de Toyota sont en progression constante dans les ventes toutes motorisations et tous modèles confondus. Y compris en entreprise où ces hybrides représentent aujourd’hui 55 % du volume, contre 60 % pour les ventes aux particuliers, alors qu’en VUL le pick-up Hilux (voir notre essai) et le récent Proace (voir notre essai) carburent tous deux au gazole. Mais pour Arnaud Martinet, « Nous n’avons jamais autant vendu d’hybrides que depuis que le bonus pour les hybrides non rechargeables a disparu ! »

Voir le dernier dossier sur les ventes constructeurs aux entreprises.

Toyota
Toyota Mirai, taxis Hype