Toyota va importer le grand Highlander

Le Highlander de Toyota, grand SUV taillé pour le marché américain, va finalement débarquer en Europe. Son atout : une hybridation à 146 g en WLTP.

756

Le grand SUV Toyota Highlander (4,95 m de longueur) sera commercialisé à partir du début 2021 en Europe. Une commercialisation qui se fait suite à l’adoption de la récente plate-forme Toyota GA-K qui permet l’utilisation de la quatrième génération de motorisation hybride venue du RAV4. La raison est assez simple : le 2.5 essence à cycle Atkinson, aidé par sa motorisation électrique « full hybrid » développant au total 224 ch, pointe à tout juste 146 g de CO2 selon le cycle WLTP. De quoi séduire une clientèle en quête d’habitabilité, soit 7 places et 658 l de coffre (1 909 l au maximum), et d’un certain statut. Statut qui ne trouvait pas de solution chez Toyota au-dessus du RAV4 (35 cm plus court), le Land Cruiser étant plutôt un vrai 4×4 dépourvu d’ailleurs de motorisation hybride.

Une future version hybride rechargeable

Contrairement au RAV4 dont il partage donc la plate-forme, ce Highlander sera proposé uniquement en transmission intégrale AWD-i avec quatre modes de conduite : Eco, Normal, Sport ou Trail, plus un bouton spécifique EV pour évoluer en 100 % électrique sur quelques kilomètres. Si pour l’heure il s’agit d’une hybridation simple, il serait logique que ce Highlander soit aussi équipé en hybridation rechargeable, à l’instar du récent RAV4 PHEV qui doit être commercialisé en Europe à la fin de cette année avec un CO2 inférieur à 30 g (voir notre brève).

PARTAGER SUR