Toyota lance le Proace City

Dévoilé le 30 avril prochain au salon des véhicules utilitaires de Birmingham au Royaume-Uni, le Toyota Proace City dérive étroitement des modèles concurrents du Groupe PSA.

886
Toyota Proace City

Et de quatre. Après les Peugeot Partner, Citroën Berlingo Van et Opel Combo Cargo, c’est au tour Toyota Proace City de faire son entrée sur le segment des fourgonnettes. Un marché qui représente environ 35 % des ventes d’utilitaires légers en Europe. Comme son grand frère le Proace, le Proace City a été développé en partenariat avec le Groupe PSA et dérive ainsi étroitement de ses cousins cités plus haut. Il reprendra les mêmes motorisations essence ou diesel (de 75 à 130 ch) et transmissions (manuelle à 5 ou 6 vitesses et automatique à 8 vitesses).

De multiples versions pour le Toyota Proace City

Ce Proace City se déclinera en deux longueurs : une version médium de 4,40 m (3,3 m3) et une version longue de 4,70 m (4,3 m3), en carrosseries tôlée ou vitrée. Capable de loger deux europalettes, chaque version propose deux ou trois places à l’avant. À noter que la version longue existe en cabine approfondie pour offrir trois places supplémentaires.

Le Proace City peut aussi s’équiper du système Moduwork proposé sur les modèles PSA, qui permet d’accroître la longueur utile : 3,10 m pour la version médium et 3,40 m pour la longue. Dans tous les cas, la charge utile est de 1 t, tandis que la capacité de traction atteint 1,5 t. Une version VP baptisée Proace City Verso est également prévue pour le transport de personnes, en cinq ou sept places, avec empattement médium ou long.

Toyota Proace City

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter