Toyota lance son service Professional

En rebaptisant ses Business Centers existants en Toyota Professional, le constructeur japonais mise sur son offre de services à destination des professionnels.

679
Toyota Professional

Avec le lancement des Proace City en janvier 2020 (des Peugeot Partner rebadgés, voir la brève) Toyota s’attaque à une clientèle professionnelle plus large. Et en passant de 27 000 ventes de VU en Europe l’année dernière à plus de 67 000 unités en 2020, Toyota Motor Europe change radicalement de dimensions et sa clientèle d’exigence. Encore faut-il s’en donner les moyens.

Des centres sélectionnés

Ainsi, seront retenus dans le réseau actuel de Toyota les meilleurs concessionnaires et agents VUL. Des entités capables de dédier un vendeur spécifique à cette activité qui comprend aussi les ventes aux flottes, et qui peuvent assurer une centaine de ventes de VUL par an. Sachant que dès la fin 2020, le Proace sera commercialisé en version électrique, à l’instar du Peugeot Expert électrique, et qu’un an plus tard, le plus petit Proace City le sera également, dans la foulée du Citroën Berlingo du même métal.

Des services « B to B »

Cette inflation des volumes de VUL à traiter, y compris les véhicules électriques, demandera des investissements très lourds. Ces centres dédiés devront aussi pouvoir fournir des occasions récentes de VUL certifiées ainsi qu’un stock de VUL neufs disponibles immédiatement. Et le service après-vente devra être lui aussi certifié « B to B » pour supprimer toute frustration d’un « pro » en mal de service VUL chez Toyota. Cette stratégie Toyota Professional sera mise en place d’ici la fin de cette année.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter