Toyota lance son crossover urbain Aygo X

Toyota revisite le segment A avec son Aygo X, un mini-crossover de 4 places commercialisé en début d’année prochaine. Uniquement en essence et sans hybridation.
908
Toyota Aygo X

Le mini-crossover Toyota Aygo X (prononcez Cross) arrivera en concessions en mars prochain. Il succède aux deux premières générations d’Aygo qui avaient fait cause commune avec les Peugeot 108 et Citroën C1. Alors que les marques françaises ont abandonné le segment A, le japonais Toyota poursuit seul l’aventure avec cette Aygo X, qui n’est plus une mini-citadine mais un mini-crossover de 4 places et 5 portes. Il reprend la plate-forme de ses grandes sœurs Yaris et Yaris Cross, avec un empattement réduit.

Toyota Aygo X : un look branché

Son style ne manque pas d’audace avec un profil en forme de flèche, une carrosserie bicolore (la partie arrière, le toit et les sous-bassement sont noirs), de grandes jantes de 17 ’’ et des touches orangées sur la version de lancement (Limited). Comme sur les précédentes générations, le hayon est entièrement vitré et les vitres arrière disposent d’une ouverture à compas, de quoi réduire les coûts. Une version à toit ouvrant découvrable, baptisée Aygo X Air, sera également de la partie.

Une taille au-dessus

La Toyota Aygo X mesure 3,70 m de long, soit 23 cm de plus que l’ancien modèle. Son empattement progresse de 9 cm et sa hauteur de 5 cm, à 1,51 m. Cet embonpoint profite à l’habitabilité avec une largeur aux épaules accrue de 45 mm et un volume de coffre qui gagne 60 l pour atteindre 231 l (jusqu’à 829 l avec la banquette arrière rabattue). Toyota annonce également un rayon de braquage encore plus court (4,70 m) pour assurer une maniabilité optimale en ville. Mais pas de quoi égaler la Renault Twingo et ses 4,30 m.

Pas de motorisation hybride

Pour assurer des tarifs accessibles, Toyota a renoncé à sa technologie hybride. Cette Aygo X adopte donc une seule motorisation essence à trois-cylindres 1.0 l de 73 ch, associée à une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports ou à une inédite transmission à variation continue S-CVT. La consommation s’élève à 4,7 l/100 km pour des émissions de 107 g/km de CO2, selon le constructeur.

Une Toyota Aygo X urbaine et connectée

À bord de la Toyota Aygo X, on retrouve des sièges avant intégrant les appuie-têtes, une banquette arrière fractionnable en deux parties, un éclairage d’ambiance et un système audio de 300 W. Au milieu de la planche de bord, incrusté dans une grande ellipse, se trouve un écran tactile de 7 à 9 ’’ selon les versions, avec connectivité Apple CarPlay et Android Auto, système de navigation sur cloud et mises à jour OTA (over the air). Le tout est complété par un support de recharge à induction pour smartphone.