Toyota a conservé son premier rang mondial en 2021

Toyota s’est une nouvelle fois hissé, en 2021, à la première place des constructeurs mondiaux, avec plus de 10 millions de véhicules produits. En France, la marque capitalise toujours sur l’hybride auto-rechargeable.
1986
Toyota 2021
Toyota bZ4X

Numéro°1 mondial. Toyota a conservé, en 2021, son titre de plus grand producteur mondial de voitures. Et ce, malgré la crise sanitaire et les problèmes d’approvisionnement en semi-conducteurs. Avec un total de plus de 10 millions de véhicules écoulés, dont 1,1 million en Europe et quelque 110 000 en France (Toyota et Lexus). « Nous avons mieux résisté que d’autres constructeurs grâce à notre modèle d’organisation avec nos fournisseurs et à notre capacité d’anticipation et de planification », a déclaré Franck Marotte, le P-DG de Toyota France, lors de la conférence de presse annuelle de la marque.

Toyota, première marque importée en 2021

En France, Toyota a progressé de 20 % en 2021, avec une part de marché de 6 %. C’est la première marque étrangère importée devant Volkswagen. Mais, comme l’a rappelé Franck Marotte, Toyota reste également un fabricant français. Son best-seller, la Yaris, est ainsi fabriquée en France. Il s’agit même du modèle le plus produit dans l’Hexagone avec 156 464 unités en 2021, au grand dam des constructeurs français.

Si Toyota semble privilégier le marché des particuliers pour d’évidentes raisons de rentabilité, Franck Marotte a tout de même rappelé que le marché BtoB avait également connu une croissance de 20 % en 2021, et que les sociétés avaient représenté 40 % des immatriculations de la marque. Dont 50 % sont réalisées avec Kinto, la captive de Toyota.

Cap sur le 100 % électrique en 2022

Alors que l’on reproche souvent à Toyota son retard dans le 100 % électrique, le dirigeant en a profité pour rappeler l’ambitieux programme d’électrification de la marque. À savoir : une gamme de trente modèles zéro émission d’ici à 2030 et 15 milliards d’investissement en R&D dans les batteries. Un premier véhicule 100 % électrique, le crossover bZ4X, sera ainsi lancé cette année. Suivront sept nouveaux modèles électriques de la gamme bZ (beyond Zero), tous construits sur la plate-forme eTNGA. Parallèlement, Toyota va inaugurer son système hybride auto-rechargeable de cinquième génération sur son nouveau SUV Corolla Cross en septembre prochain.

L’hybride auto-rechargeable toujours à la page

Pour Toyota, précurseur de la technologie full hybrid depuis 25 ans, cette motorisation reste adaptée à la demande du marché. D’autant que l’infrastructure de bornes de recharge publiques demeure encore insuffisante pour répondre aux besoins des utilisateurs de modèles électriques ou hybrides rechargeables. La technologie hybride auto-rechargeable représente ainsi 75 % des ventes du constructeur et se décline sur la quasi-totalité des modèles Toyota et Lexus. Seul le futur Aygo Cross n’y aura pas droit pour des raisons de coûts. Ce mini-crossover se contentera d’un 3-cylindres essence non-électrifié.