Toyota redémarre deux usines en Europe

Toyota rouvre aujourd’hui, lundi 11 mai, deux usines européennes en Turquie et au Royaume-Uni. Avec la mise en place de mesures d’hygiène et de sécurité renforcées pour les employés.

862
Toyota redémarre Europe
Usine Toyota de Valenciennes

Après le redémarrage de ses usines française (Valenciennes, voir notre brève) et polonaise, Toyota rouvre deux autres sites de production cette semaine en Turquie (Sakarya) et au Royaume-Uni (Deeside – Pays de Galles). La reprise débute aujourd’hui le 11 mai avec une journée d’intégration pour les employés du site turc où sont produits les modèles C-HR et Corolla Sedan. Tandis que ceux du Pays de Galle (fabrication de moteurs) auront deux jours de préparation. Il s’agit « d’intégrer les nouveaux protocoles mis en place pour assurer leur sécurité et une bonne compréhension du nouvel environnement de travail », indique Toyota. La production reprendra dès demain mardi 12 mai à Sakarya et le 13 mai à Deeside, d’abord avec des volumes réduits puis avec une montée en puissance progressive dans les jours à venir, selon l’évolution du marché.

Assurer la sécurité des employés

La décision de redémarrer ces deux usines intervient alors que la plupart des pays ou régions ont assoupli leurs mesures de confinement, ce qui devrait entraîner la réouverture des concessions et le bon fonctionnement de la chaîne d’approvisionnement. Cette réouverture est surtout fondée « sur la capacité à assurer la sécurité des sites en mettant en œuvre des mesures d’hygiène et de distanciation sociale », rappelle le constructeur.

La production reste cependant suspendue sur trois autres sites européens de Toyota, à Burnaston au Royaume-Uni (Corolla à hayon et Touring Sport), à Kolin en Tchéquie (Aygo) et à Saint-Pétersbourg en Russie (Camry et RAV-4). Mais les préparatifs sont déjà en cours pour un redémarrage imminent.

Exemples de mesures sanitaires mises en place sur les sites Toyota :

– Maintien d’une distance sociale lorsque cela est possible, en respectant le marquage au sol et la signalisation à sens unique

– Désinfection et/ou lavage fréquents des mains

– Utilisation obligatoire des masques (distribués sur place)

– Augmentation de la fréquence de nettoyage des installations partagées

– Adaptation des horaires de travail pour éviter les grands rassemblements de personnes et réduire les passages à niveau

– Pas de restauration ou offre de restauration limitée au restaurant, couverts jetables uniquement

PARTAGER SUR