Toyota remodèle son iQ «électrique»

Après avoir présenté l’an dernier à Détroit son premier prototype FT-EV (Future Toyota Electric Vehicles) basé sur la plate-forme de l’iQ, Toyota vient de dévoiler à Tokyo le concept FT-EV II.

- Magazine N°154
418
Toyota Concept FT-EV II

Cette micro-citadine est encore plus courte que la version dont elle est dérivée. Elle ne mesure en effet que 2,73 m de long, contre 2,98 m pour l’IQ de série. Et pourtant, elle continue d’offrir 4 vraies places (mais pas de coffre…). A l’intérieur, toutes les fonctions se commandent au moyen d’une manette de type «joy-stick», y compris l’accélérateur, les freins et la direction. La suppression des pédales dégage ainsi de l’espace aux jambes pour le conducteur. Le véhicule est par ailleurs doté de portes électriques et coulissantes. Un équipement pratique pour se glisser à bord ou se dégager du véhicule dans des lieux exigus. Côté autonomie enfin, le constructeur annonce un rayon d’action de 90 kilomètres. Une valeur jugée suffisante puisque ce modèle est conçu pour de petits trajets. Quant à sa vitesse maximale, elle sera limitée à 100 km/h. Ce qui devrait suffire, là encore, largement, à répondre à sa vocation urbaine.