Toyota se veut futuriste à Tokyo

Pour le 43e salon de l’automobile de Tokyo du 20 novembre au 1er décembre, Toyota entend bien valoriser ses avancés sur les véhicules et technologies du futur. 

379

Trois solutions de mobilité seront ainsi exposées : l’i-road, petit quadricycle électrique biplace destiné à un usage urbain, le biplace COMS et le gyropode Winglet.

Le constructeur mise aussi sur les systèmes de transport intelligent à l’image du simulateur de conduite coopératif entre véhicules et infrastructures ou encore des outils d’aide à la conduite. Ainsi, Toyota a récemment dévoilé le système d’aide à la conduite AHDA (Automated Highway Driving Assist), basé sur le régulateur de vitesse adaptif coopératif et le dispositif de suivi du marquage sur le sol.

Enfin, Toyota compte exploiter le potentiel des outils de télématique avec un nouveau service d’information trafic collectant les données routières à grande échelle. Des données ensuite exploitées par les autorités locales mais aussi les entreprises pour améliorer la fluidité du trafic et gagner en productivité.