Toyota : un système de stockage d’énergie construit à partir de batteries réutilisées

Au Japon, Toyota a lancé un système de stockage d’énergie « large spectre » construit à partir de batteries provenant de véhicules électrifiés. Relié au réseau électrique grand public, il est entré en service le 31 octobre 2022.
1100
Toyota système stockage énergie batteries
Le système de stockage d’énergie de Toyota, qui repose sur le réemploi de batteries automobiles usagées, a été mis en service au Japon, à Yokkaichi, ville portuaire à forte activité industrielle.

En partenariat avec son compatriote Jera, fournisseur d’électricité, Toyota a mis au point un système de stockage d’énergie « large spectre » de grande capacité, qui réutilise les batteries usagées de véhicules électrifiés (électriques et hybrides) comme batteries de stockage. Le premier au monde, selon le constructeur japonais. Ce système, relié au réseau électrique grand public, a été mis en service dans la centrale thermique de Yokkaichi, au Japon, le 31 octobre 2022.

La fonction que Toyota a baptisée « large spectre », et dont son laboratoire R&D a assuré la production, permet la réutilisation des batteries automobiles « jusqu’à leur pleine capacité et quel que soit leur degré de détérioration ». Cette technologie « repose sur un dispositif capable de contrôler librement la décharge d’énergie ». Ainsi, il active et désactive le flux d’électricité « en quelques microsecondes grâce à des batteries reliées en série », poursuit Toyota. Et ces batteries ont le mérite de ne pas se limiter à un seul type. En effet, ce système de stockage d’énergie de Toyota comprend des batteries lithium-ion, nickel-hydrure métallique et plomb-acide.

Toyota veut générer 100 MWh à l’aide de son système de batteries de stockage

La fonction « large spectre » « permet d’obtenir un courant AC provenant directement des batteries », détaille Toyota. Et « la réutilisation des onduleurs embarqués élimine le besoin d’un conditionneur d’énergie (PCS), continue le constructeur. Cela contribue à réduire les coûts et à éviter la perte de puissance ». © Toyota

Le projet, lancé en 2018, exploite ces batteries de stockage d’énergie pour des opérations de décharge comme de recharge. Pour l’heure, le système fournit 485 kW au système de distribution d’électricité de Chubu Electric Power, une entreprise qui détient à 50 % Jera et qui alimente en électricité la région de Chubu. Selon Toyota, cette puissance représente aujourd’hui 1 260 kWh. Mais le projet continue à évoluer, l’objectif étant de porter la puissance à 100 MWh d’ici 2025.