Toyota : trois questions à David Schotkosky, directeur des ventes et du réseau

David Schotkosky est directeur des ventes et du réseau Toyota

821
Toyota : trois questions à David Schotkosky, directeur des ventes et du réseau

Auprès des entreprises, comment Toyota construit sa stratégie ?

Nous suivons trois axes. D’abord, le TCO avec nos hybrides qui bénéficient d’allègements fiscaux, de faibles coûts d’utilisation et d’entretien. Ensuite l’image : les hybrides Toyota accompagnent les entreprises dans leurs efforts de développement durable. Enfin, avec six modèles au catalogue, notre gamme hybride est complète. Autant d’atouts que nous sommes seuls à proposer.

La technologie hybride est-elle prioritaire ?

Si nous attirons plus de clients par l’hybride, nous n’avons pas vocation à jouer le « tout hybride ». Toyota ne néglige pas les autres motorisations essence ou diesel. Avant tout, notre objectif est de répondre aux attentes des clients, avec des motorisations qui correspondent à leurs besoins. Et en tant que généraliste, nous voulons couvrir tous les segments de marché avec une offre complète de produits. Notre nouvel utilitaire Proace va dans le sens de cette diversité.

Comment fidélisez-vous les clients professionnels ?

Nous avons ouvert 41 Business Centres depuis 2009. D’importants investissements ont été réalisés pour améliorer les structures d’accueil et le service après-vente. Aujourd’hui, la maturité du réseau nous permet d’offrir à nos clients, loueurs et sociétés, des services toujours plus adaptés à leurs besoins, mais aussi davantage de proximité dans la relation.

PARTAGER SUR