Toyota et Uber s’associent autour du véhicule autonome

Un accord a été signé entre le constructeur automobile Toyota et le spécialiste du VTC Uber pour associer leurs technologies dans des voitures autonomes.

2147
Toyota Uber

Toyota a annoncé un investissement de 500 millions de dollars dans Uber et la signature d’un accord avec cette entreprise afin de développer les voitures autonomes. Pour cela, les deux entreprises entendent intégrer leurs technologies respectives dans des véhicules Toyota qui seront déployés au sein du réseau de VTC d’Uber. Toyota et Uber prévoient notamment que les modèles autonomes produits en série pourront être détenus et gérés par d’autres opérateurs.

Toyota et Uber sur la route en 2021

La flotte « Autono-MaaS » (mobilité autonome en tant que service) sera basée sur la plate-forme du minivan Sienna de Toyota et intégrera le système de conduite autonome d’Uber et celui de sécurité automatisée Toyota Guardian. Ces deux dispositifs surveilleront de manière indépendante l’environnement du véhicule et la situation en temps réel afin d’améliorer la sécurité. Pour l’infrastructure de la partie connectée, Toyota s’appuiera sur sa plate-forme de service de mobilité MSPF. Les essais pilotes débuteront sur le réseau Uber en 2021.

Par ailleurs, le constructeur Volvo avait déjà signé un accord avec Uber pour la livraison de 10 000 voitures compatibles avec la conduite autonome à partir de 2019.