Toyota : un nouveau VUL avec Stellantis

Toyota va commercialiser en 2024 le nouveau gros VUL du groupe Stellantis, y compris dans une version 100 % électrique.
1976
Toyota VUL Stellantis
Copyright Karim Louiba @ Continental Productions

Toyota va enrichir sa gamme d’un gros VUL fabriqué par Stellantis. Un partenariat de longue date lie en effet les deux groupes. Toyota commercialise déjà depuis 2019, sous sa propre marque, le Proace City. Soit un Citroën Berlingo fabriqué en Espagne sur le site de Vigo, aux côtés des Peugeot Partner et Opel Combo.

Plus ancien encore, le Toyota Proace est fabriqué depuis 2021 par Peugeot dans son usine Sevelnord de Hordain, dans le Nord de la France. Peugeot le commercialise sous l’appellation Expert, Citroën sous le nom Jumpy et, plus récemment Opel sous le nom Vivaro. Un modèle complété dès cette année par son ancien partenaire Fiat pour son nouveau Scudo.

Toyota : le gros VUL Stellantis pas avant 2024

Toyota bénéficiera dès la mi-2024 de la fabrication de la future génération du plus gros Fiat Ducato. Un modèle assemblé en Italie dans l’usine Sevelsud d’Atessa, toujours commercialisé, pour l’actuelle génération, par Peugeot sous l’appellation Boxer. Chez Citroën, il se dénomme Jumper et chez Opel, Movano. Mais ce futur Toyota gros volume « super Proace », dont on ne connaît pas encore le nom, proviendra de l’usine polonaise de Stellantis à Gliwice. Et il se déclinera aussi en version électrique.

Cet accord de commercialisation provient de l’obligation pour Stellantis de fournir une marque qui ne fait pas partie du groupe, Toyota en l’occurrence. Ce qui fait suite à la fusion entre PSA et le groupe Fiat. Celle-ci créait de fait en Europe un quasi-monopole de Stellantis dans l’utilitaire.