Un vélo cargo dans les concessions de Toyota

Toyota proposera dans ses concessions, dès septembre 2023, un vélo cargo conçu par le fabricant français Douze Cycles.
1156
Toyota vélo cargo
Le vélo cargo estampillé « Douze Cycles x la mobilité Toyota » et qui sera disponible dans les concessions Toyota en septembre 2023. © Toyota

Le constructeur Toyota va proposer dans ces concessions, dès septembre 2023, un vélo cargo électrique badgé « Douze Cycles x la mobilité Toyota ». En effet, cette nouvelle offre découle d’un partenariat avec le constructeur français de vélos Douze Cycles. « La mobilité douce et locale fait partie des besoins de mobilité de chaque consommateur. C’est donc tout naturellement, sur la base d’une vision commune, que nous avons conclu ce partenariat avec Douze Cycles », justifie Franck Marotte, P-DG de Toyota France, à propos de cette nouvelle offre.

Implanté à Dijon, Douze Cycles est spécialisé dans les vélos cargos et les vélos « long trails », des vélos à empattement long avec porte-bagages de grande taille. Ainsi, ce « Douze Cycles x la mobilité Toyota » est un vélo cargo avec un espace de chargement à l’avant, long de 850 mm. Il peut accueillir une charge de 100 kg, directement disposée sur son plancher ou dans une caisse consacrée au transport de marchandises de 300 l. Ce vélo « offre le centre de gravité le plus bas de sa catégorie, gage de stabilité, notamment à pleine charge », avance Toyota.

Jusqu’à 100 km d’autonomie

L’espace de chargement peut également servir au transport de personnes dans le cadre d’un usage familial. En effet, sa caisse en polypropylène expansé dispose d’une armature en aluminium équipée de ceintures. Côté propulsion, ce vélo cargo embarque un moteur Yamaha de 250 W. La batterie amovible qui l’alimente, de 500 Wh, peut se recharger en quatre heures sur une prise standard. Les partenaires annoncent une autonomie de 100 km. Ils mettent aussi en avant l’« éco-conception » du produit. Soit : une fabrication essentiellement en France et un cadre en aluminium moulé issu majoritairement de la filière française du recyclage. Optimisée, la réparabilité de ce vélo devrait aussi favoriser les changements de pièces.