Toyota Yaris Cross : la carte de l’habitabilité

Version SUV urbain de la Yaris, la Yaris Cross en reprend la plate-forme et l’hybridation FHEV. Mais elle perd en agrément de conduite.
4128
Toyota Yaris Cross
Toyota Yaris Cross

Basée sur la plate-forme TNGA-B de la Toyota Yaris, sa carrosserie Cross s’en distingue par une longueur allongée de 24 cm. D’où un encombrement total à 4,18 m, raisonnable pour un SUV citadin. La garde au sol est rehaussée de 2,5 cm (17 cm), la largeur gagne 2 cm (1,76 m) et la hauteur passe à 1,59 m, soit 9,5 cm de plus. Enfin, le poids prend une bonne centaine de kilos…

On l’aura compris, cette Yaris Cross n’a plus les caractéristiques de la Yaris, avec un comportement dynamique trop souple dès que l’on enchaîne rapidement les virages. La prise de roulis se fait un peu trop marquée malgré un raidissement des barres stabilisatrices, au détriment de la précision de conduite et du confort. Ce dernier est d’ailleurs un peu trop ferme en ville jusqu’à 70 km/h. Par rapport à la Yaris si séduisante par son homogénéité de comportement et son agrément de conduite, on est ici en retrait.

Toyota Yaris Cross : un vrai coffre

En revanche, les dimensions plus généreuses de la Yaris Cross apportent une meilleure habitabilité et un vrai coffre de près de 400 l, modulable et compartimentable. Un bon point aussi pour la position de conduite, pas trop haut perchée et proche de celle d’une berline. Mais si les matériaux sont sérieux en qualité et en assemblage, l’intérieur aurait mérité plus de gaieté.

Cette Yaris Cross reprend la motorisation hybride de la Yaris, soit 116 ch et 261 Nm au maximum pour le 1.5 essence de 92 ch, complété par 79 ch électriques. Ce moteur se montre moins à l’aise sur ce SUV plus grand et plus lourd que la berline, avec une consommation en hausse mais très raisonnable : de 4,5 l/100 km en ville à 5,9 l sur autoroute. En cycle WLTP, l’homologation est à 5,0 l pour 102 à 110 g de CO2.

Dommage aussi que l’insonorisation ne soit pas plus travaillée, la transmission variable CVT étant plus sollicitée en accélération. Mais on retrouve, surtout en circulation urbaine, la douceur des démarrages ou des reprises en mode électrique, source de tranquillité et de conduite apaisée. Comptez de 25 500 euros à 34 500 euros TTC.

Toyota Yaris Cross

Notre avis

PLUS Hybridation sobre pour le segment ● Coffre habitable et modulaire ● Design et présentation
MOINS Comportement dynamique en retrait ● Insonorisation ● Prix vite trop élevé