TPE-PME : pleins feux sur la prévention routière

Première cause de décès au travail, la route est souvent oubliée au sein des TPE-PME. Face à ce constat, les autorités réinvestissent la prévention pour sensibiliser les chefs d’entreprise. Entre de nouvelles obligations, comme celle de désigner un collaborateur en infraction, et la mise à disposition de nouveaux outils, la mobilisation a sonné.

- Magazine HS-20
1562
Circuit Beltoise Évolution de Trappes (78)
Circuit Beltoise Évolution de Trappes (78)

« Si elles ne se sont pas encore penchées sur la sécurité routière, les petites entreprises ne pourront plus passer à côté », affirme d’emblée Julien Tonner, ingénieur conseil à la Cramif. De fait, la pression se renforce entre l’obligation de réaliser un DUER (document unique d’évaluation des risques), celle de bâtir un PDE (plan de déplacement en entreprise) à partir du 1er janvier 2018 avec plus de cent salariés sur un même site et, enfin, celle de désigner les conducteurs en infraction (voir l’encadré ci-dessous).

En outre, les pouvoirs publics mettent le pied sur l’accélérateur, qu’il s’agisse de la Délégation à la sécurité routière (v...

PARTAGER SUR