Traitement des accidents – À toute vitesse

La vitesse demeure la deuxième cause d’accidents mortels sur les routes après l’alcool – et souvent les deux vont de pair. La vitesse maximum autorisée sur une chaussée se veut un plafond et non une norme, et faute d’intégrer cela des accidents surviennent par suite d’une vitesse inadaptée en raison des conditions de circulation ou des intempéries.

- Magazine N°229
2388
Accidents vitesse ©PaylessImages_123RF
©PaylessImages_123RF

Quelques mots rapides sur la vitesse

Dans un accident, il convient de distinguer la vitesse de circulation et la vitesse d’impact car, dans la plupart des situations, le conducteur a le temps de freiner. Toutefois, il est évident que la première conditionne la seconde et qu’elle constitue la cause de la collision.

Dans ce cadre, les fonctionnalités sécurisantes installées dans les véhicules se montrent efficaces mais entretiennent la dangereuse illusion d’une sécurité complète (ABS, ACC, AFU, CBC, EBD, etc.).

La prévention passe par la prise de conscience

En sanctionnant la non-désignation du conducteur en infraction constatée par des moyens...