Les feux rouges, grillés ou pas

Donnant lieu à d’âpres litiges et à de vastes polémiques, les feux tricolores, respectés ou pas, sont au centre de nombreux accidents. À la différence des panneaux, leur signification change d’un instant à l’autre : difficile de savoir qui est passé au rouge alors que souvent, les deux automobilistes ont bien pénétré dans l’intersection au vert.

- Magazine N°211
7188
Feux rouges
© Eole99 / Wikimedia

Feu et droit

Lorsque le feu est rouge, fixe ou clignotant, le conducteur doit marquer un arrêt complet (art. R412-30 C route) sur une ligne matérialisée au sol ou à défaut, sur celle perpendiculaire à l’axe de la circulation, au droit du feu, afin de ne pas empiéter sur l’intersection.

Le comportement face au feu orange fixe est plus difficile car l’arrêt est obligatoire mais il est possible de passer si l’on ne peut s’arrêter dans des conditions de sécurité suffisante (art. R412-31 C route). On ne dispose que d’un instant pour décider car le feu ne dure que de 3 à 5 secondes.

La multiplication des radars de feux a induit paradoxalement celle...