Panneau routier « Stop », ce n’est pas une priorité absolue

L’idée que la présence d’un stop ou bien d’une balise à une intersection confère au conducteur qui en bénéficie une priorité absolue constitue une croyance, non dénuée de fondements, que chacun a en tête. Cependant, il existe quelques cas où ce caractère intangible peut être mis à mal. Revue de détail autour du panneau stop, schémas à l’appui.

- Magazine N°207
8282
panneau routier Stop
© Nikola Nikolovski / 123RF

Ne tombons pas dans le panneau

La priorité à une intersection, lorsqu’elle n’est pas donnée au véhicule venant de droite ou réglée par un feu tricolore, est fonction des panneaux. Un stop (panneau AB4, voir ci-dessous), souvent précédé par une signalisation avancée (AB5), peut être implanté pour donner la priorité au carrefour aux véhicules venant de droite comme de gauche. Sa mise en place fait généralement suite à une série d’accidents corporels que la priorité de droite s’est révélée incapable de prévenir.

Une bande blanche au sol peut marquer le niveau où les véhicules doivent s’arrêter complètement (et non ralentir) pour marquer le stop...