Traitement des pneus usagés : l’éco-contribution inchangée

Le conseil d’administration d’Aliapur, filière de valorisation des pneus usagés, a voté : il n’y aura pas de revalorisation du tarif de l’éco-contribution en 2013.

839

Cette dernière, fixant le montant de la prise en charge et du recyclage d’un pneu, reste la même quels que soient les pneus. Ainsi, l’éco-contribution, pour un pneu de VPL et de VUL, demeure à 1,35 euro par unité traitée. Pour mémoire, le tarif avait été fixé à 2,20 euros en 2004, lors du démarrage de la filiale.

Dans un communiqué, Éric Fabiew, directeur général d’Aliapur, explique cette stabilisation de la contribution par la baisse des ventes de pneus neufs en 2012, entraînant un recul proportionnel du volume de pneus usagés à traiter en 2013. « Cette diminution de la collecte pèse directement sur l’équilibre économique des entreprises prestataires de la filière, appelées à ramasser moins de pneus tout en ayant les mêmes charges fixes », détaille Éric Fabiew.

Mais cette stabilité n’est pas immuable : le contrat scellé avec ses prestataires arrivant à terme, Aliapur lancera prochainement un appel d’offres pour le renouvellement des marchés triennaux de collecte et de transformation de pneus. De nouveaux prestataires qui pourraient, de leur côté, faire varier leurs propres tarifs, impactant alors le montant de l’éco-contribution.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter