Trajet domicile-travail : moins d’actifs utilisent leur voiture

En 2018 par rapport à 2017, la part d’actifs qui utilisent leur véhicule personnel pour le trajet domicile-travail a diminué, selon un sondage commandité par Alphabet.

1164
trajet domicile-travail

Pour effectuer leur trajet domicile-travail, la proportion d’actifs qui prennent leur véhicule personnel ou de fonction est passée de 81 % en 2017 à 76 % en 2018. C’est un des constats du baromètre annuel « Entreprise et mobilité » réalisé par l’Ifop pour le loueur Alphabet, en octobre dernier et auprès de 1 001 Français actifs de 18 ans et plus. Plus de trois Français sur quatre continuent donc de prendre leur voiture pour ce déplacement quotidien.

Domicile-travail : 10 heures de trajet par semaine

51,1 % des sondés déclarent recourir à leur voiture par obligation, 33,3 % par souci de bien-être et 15,7 % dans un but d’économie. Les auteurs du sondage rappellent que 87,2 % des actifs passent en moyenne 10 heures par semaine en déplacement professionnel ou sur le trajet domicile-travail. Et pour 43 % des personnes interrogées, les bonnes conditions de déplacement participent à la qualité de vie au travail. À côté de la voiture, les sondés déclarent utiliser les transports en commun pour 27 % d’entre eux, et des moyens de déplacement doux ou électriques pour 20 %.

L’employeur et la mobilité

Le sondage indique que 65,8 % des actifs bénéficient de solutions de mobilité via leur entreprise : prise en charge des transports en commun, espace de parking, etc. Parmi les personnes interrogées, 12 % des actifs ont accès à une solution de covoiturage et 20 % souhaiteraient y accéder. 15 % bénéficient d’une voiture de fonction et 24 % qui n’en ont pas aspirent à en avoir une. Du côté de l’autopartage, 8 % des actifs disposent d’un service dans leur entreprise et 18 % voudraient pouvoir en bénéficier.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter