Trajets professionnels : quels modes de déplacement dans le Nord-Ouest de la France ?

D’après un sondage réalisé en 2019 par le loueur Alphabet, 82,2 % des actifs du Nord-Ouest de la France utilisent leur voiture pour leurs trajets professionnels ou domicile-travail, faute souvent de solutions alternatives, et jugent donc attractif le remboursement des frais kilométriques par leur entreprise.

981
domicile travail

Après avoir publié en novembre 2019 les résultats à l’échelle nationale de son baromètre annuel consacré à la mobilité en entreprise, puis une étude plus détaillée consacrée à l’Île-de-France, le loueur Alphabet s’est penché de plus près sur la mobilité des actifs du Nord-Ouest de la France, à savoir les régions Haute et Basse Normandie, Bretagne, Pays de la Loire, Poitou-Charentes et Centre. Pour rappel, l’institut Ifop avait interrogé en ligne 1 005 Français actifs âgés de 18 ans et plus du 9 au 15 septembre 2019.

Bilan : la voiture serait encore privilégiée dans le quart Nord-Ouest de la France. En effet, 82,2 % des sondés du Nord-Ouest ont déclaré utiliser une voiture dans le cadre de leurs trajets professionnels et domicile-travail, soit 8,7 points de plus que la moyenne nationale (72,4 %). 79,7 % pensent en outre que le véhicule gardera une place dans les déplacements professionnels du futur, contre 76,6 % pour la moyenne nationale.

Trajets domicile-travail : une moyenne de 20 minutes pour 19 km

Pourtant, leur temps de trajet domicile-travail moyen est de 20 minutes, soit trois minutes de moins qu’à l’échelle nationale pour la même distance. La distance moyenne est quant à elle de 19 km, proche de la moyenne française. Notons également que 52,4 % des actifs interrogés effectuent un trajet ne dépassant pas 15 km et que 65,4 % mettent moins de 20 minutes pour le parcourir. D’ailleurs, « c’est dans le Nord-Ouest de la France que la part de personnes déclarant que les déplacements effectués dans le cadre de leur travail impactent négativement leur bien-être est la moins élevée : 8,4 % (moyenne nationale : 11,4 %) », pointe Alphabet.

Peu de transports en commun

De fait, « le Nord-Ouest est la région qui enregistre le moins d’usagers des transports en commun : 14,3 % », poursuit Alphabet. En comparaison, ce chiffre grimpe à 24 % pour la moyenne nationale et 48,7% en région parisienne. De plus, la majorité des personnes interrogées ne pratiquent pas le covoiturage (69 %) et seules 39,8 % envisagent de le pratiquer, contre 44,2 % pour la moyenne nationale.

Voir tous nos articles sur les déplacements domicile-travail.

Les motorisations thermiques en tête

Sans surprise, 61,6 % des sondés concernés utilisent un véhicule thermique, avant tout pour sa rapidité (47,4 %), la possibilité d’être autonome (47,4 %) et pour son confort (25,8 %). « 8,7 % d’entre eux précisent par ailleurs que leur entreprise met ce mode de déplacement à leur disposition », signale Alphabet. En outre, « 41,6 % expliquent ne pas avoir d’autre choix, un chiffre peu éloigné de la moyenne nationale (42,4 %) mais bien plus élevé qu’en région parisienne (19 %) », ajoute le loueur. Seuls 20,6 % des sondés utilisent un véhicule électrique ou hybride pour leurs déplacements professionnels et domicile-travail.

Le remboursement des frais kilométriques considéré comme une solution attractive

Côté entreprises, 45 % des sondés du Nord-Ouest ont déclaré pouvoir bénéficier de solutions ou de services de mobilité permettant d’améliorer leur qualité de vie au travail, moins que le moyenne nationale (49,6 %) et surtout moins qu’en Île-de-France (70 %) (voir le tableau ci-dessous).

Dans 24,4 % des cas, il s’agit d’un remboursement des frais kilométriques, solution pour laquelle les sondés du Nord-Ouest marquent une nette préférence : 73,1 % la jugent attractive, contre 70,4 % pour la moyenne nationale et 64,5 % en Île-de-France.

Suivent l’accès à des emplacements de stationnement pour deux-roues (19,7 %), la mise à disposition d’un véhicule de fonction ou de service (18,9 %) et le remboursement des transports en commun (18,8 %). Notons que 8,9 % des répondants du Nord-Ouest ont accès à une borne de recharge, contre 6,2 % à l’échelle nationale et 4 % en Île-de-France.

Solution de mobilité proposée par l’employeur Moyenne Nord-Ouest Moyenne francilienne Moyenne nationale
Remboursement des titres de transport en commun 18,7 % 46,7 % 27,4 %
En partie 14,4 % 40,4 % 22,2 %
En totalité 4,9 % 6,3 % 5,3 %
Remboursement des frais kilométriques 24,4 % 16 % 26,1 %
Au forfait 12,5 % 9 % 14,9 %
Au réel 11,9 % 7 % 11,8 %
Accès à des espaces de stationnement 19,7 % 16,8 % 16 %
Pour vélos 17,1 % 8,2 % 11,6 %
Pour deux et trois-roues motorisés 9,6 % 3,7 % 6,7 %
Bornes de recharge électrique 8,9 % 4 % 6,2 %
Pour VAE 5,3 % 2 % 3,8 %
Pour voiture 5,4 % 2 % 2,8 %
Mise à disposition d’un véhicule de fonction ou de service 18,8 % 11,6 % 15 %
Permanente 15,3 % 8,3 % 11,8 %
Ponctuelle (autopartage) 4,4 % 4,5 % 3,6 %

Source : Alphabet