Dossier Transition énergétique : les TPE et les artisans s’adaptent

Transition énergétique : TPE et artisans adaptent leurs flottes

Pour s’assurer une transition énergétique moins coûteuse et accéder aux centres urbains, certains artisans et petites entreprises misent sur l’électrification, avec des utilitaires parfois achetés d’occasion, mais aussi des vélos cargos ou des triporteurs. Sans oublier non plus la solution du rétrofit pour convertir des modèles thermiques à l’électrique.
- Magazine Hors-série n°25
2220
Rakor-plomberie
À Lyon, la flotte de Rakor Plomberie rassemble aujourd’hui quatre vélos cargos, un triporteur et deux monogires, tous 100 % électriques, afin de s’adapter aux contraintes de circulation.

En toute logique, pour assurer leur transition énergétique, TPE et artisans ont besoin d’utilitaires électriques dont les caractéristiques d’autonomie et de charge utile correspondent au mieux à l’activité et aux trajets des techniciens. Avec deux qualités importantes : être modulables selon les besoins mais aussi facilement réparables. La description de ces véhicules idéaux correspond aux Goupil G3 100 % électriques qu’Arras Mahieddine emploie depuis 2008 pour Abiver, son entreprise montpelliéraine de vitrerie et ferronnerie. « Au début, retrace ce responsable, nous avions choisi les G3 par souci de facilité d’exploitation et d’accès au...

Dossier Transition énergétique : les TPE et les artisans s’adaptent