Transmission Mercedes : Le 4MATIC se «démocratise»

100 ans de transmission intégrale et 25 ans de 4MATIC. Mercedes profite de 2007 pour optimiser et multiplier son offre en la matière. Désormais le 4MATIC n’est plus réservé aux SUV.

- Magazine N°127
813

Avouez que voir une Classe S sur les pistes enneigées de Courchevel n’a rien d’habituel. Si les stations de montagne huppées sont régulièrement envahies de luxueux 4X4, il est plus rare d’y croiser des limousines. Aux côtés des ML, GL et Classe R, équipés de série, Mercedes propose désormais sa Classe S, sa Classe E et sa toute nouvelle Classe C dans une définition 4MATIC, et de surcroît, associées à des motorisations diesel. De quoi faire pester BMW et ses versions X ainsi qu’Audi et ses modèles Quattro. Nous avons donc pris le volant des toutes dernières Classe S. Que ce soit avec le V8 de la S 500 ou avec le V6 diesel de la S 320 CDI, la transmission intégrale permanente 4MATIC nous a littéralement bluffés. Voir ce gros paquebot évoluer comme une danseuse sur la poudreuse, repartir d’une pente glacée après s’être arrêté et freiner sans perdre son cap est en effet extrêmement rassurant. Le tout dans un confort de premier ordre. Ce modèle est d’ailleurs dédié aux conducteurs voulant une berline de luxe capable d’affronter toutes les conditions de route avec une assurance absolue. D’autant que le pilote n’a pas à se soucier de la technique. La voiture gère seule la transmission en fonction des conditions d’adhérence.

Encore plus compacte, légère et optimisée sur le plan de la friction, cette transmission s’annonce comme une nouvelle référence. Par rapport à la simple propulsion, les valeurs supplémentaires de masse et de consommation, qui s’élèvent respectivement à 70 kg et 0,4 l/100km, demeurent raisonnables compte tenu du segment. Mais le cru 2007 est surtout l’occasion d’une légère réorientation stratégique : alors que la version précédente veillait à une répartition égale du couple sur les essieux avant et arrière, la nouvelle accorde une légère prédominance au train arrière (répartition 45/55) de manière à conférer au véhicule un comportement un peu plus ludique et dynamique. Le supplément 4MATIC sur une Classe S est facturé 4 000 €. Le prix de la tranquillité.