Le transport canadien plébiscite le GNC en hybridation avec un essieu électrique

Incités par le gouvernement canadien à utiliser le gaz naturel (GNC) national pour décarboner leurs activités de transport, les transporteurs canadiens se laissent convaincre par des camions hybrides.
717
transport canadien GNC
En posant un essieu électrique Hyliion sur ce Freightliner Cascadia équipé d’un moteur au gaz Cummins ISX12 G de 400 ch, Hiller Truck Tech a séduit les transporteurs canadiens.

Depuis 2014, le gouvernement canadien s’efforce de convaincre les transporteurs nationaux de convertir au GNC leurs flottes de poids lourds en consommant le gaz naturel de la Colombie-Britannique, « abondant, peu coûteux et moins polluant ». Mais les professionnels restaient sourds à ses appels, estimant la puissance moteur des véhicules au gaz « trop faible pour les impératifs de charge et d’itinéraires routiers canadiens, et ne permettant pas l’installation de groupes auxiliaires de bord », selon les termes de Daniel Goyette, P-DG de C.A.T. Transport.

Depuis 2020, le constructeur-assembleur de camions au GNC Hiller Truch Tech a combiné un moteur Cummins ISX12 G au gaz de 400 ch avec un essieu électrique Hyliion sur un Freightliner Cascadia. Cette technologie gagne rapidement les faveurs des transporteurs canadiens.

Un gain de 120 ch et de 1 500 livres de couple

Monté en usine ou en rétrofit sur un poids lourd en circulation, la solution hybride d’Hyliion comprend une batterie de 8 kWh, un puissant essieu de 120 ch et de 1 500 livres-pied de couple et un système de gestion thermique. L’ajout d’un logiciel permet à l’essieu électrique de récupérer l’énergie cinétique de roulage et de freinage, et celui d’un groupe auxiliaire de bord équipé de batteries offre jusqu’à 12 heures d’autonomie de climatisation pour la cabine. Le surcoût de l’installation en rétrofit du système s’élève à environ 40 000 dollars canadiens (27 211 euros). Mais selon Hiller Truch Tech, ce système prolonge de trois ans la durée de vie des camions au gaz.

transport canadien GNC
Le transporteur C.A.T. pense rétrofiter ses 100 poids lourds au gaz avec l’essieu électrique et le groupe auxiliaire d’Hyliion.

Un chauffeur du constructeur-assembleur ayant aisément tracté une remorque de maïs de 56,3 t avec le Freightliner Cascadia hybride, Daniel Goyette a reconnu que « ces technologies apportent la valeur ajoutée qui manquait dans les camions au gaz ». Il compte ainsi équiper cinq camions au gaz de l’essieu Hyliion en rétrofit et, « si les performances se confirment, équiper la centaine de camions de la flotte. »

transport canadien GNC
Avec le Freightliner Cascadia au gaz de Hiller Truck Tech, les chauffeurs de la Tillamook County Creamery ont réduit leur consommation tout en franchissant des cols de montagne.

Plus de puissance et moins de consommation

Trois autres transporteurs canadiens ont testé le véhicule avec le même ressenti. Baker Rock Resources, entreprise de transport de matériaux de travaux publics, a grimpé sans effort une pente abrupte avec une charge complète. Tractant des remorques de lait, les conducteurs de la Tillamook County Creamery Association ont noté que, outre des gains de puissance sur les trajets autoroutiers et une baisse de consommation de carburant, « la technologie améliorait leurs itinéraires de distribution, avec suffisamment de puissance pour venir à bout des cols de montagne. » Matthew Meyer, directeur de la gestion de flotte de CalPortland, transporteur de ciment, de béton et de matériaux de construction, a relevé « la faible empreinte carbone extrêmement prometteuse de la formule hybride gaz + essieu électrique. »

transport canadien GNC
Moteur Cummins ISX12 G au gaz
PARTAGER SUR