Transports Landry réduit ses coûts de carburant en optimisant l’éco-conduite

En s’appuyant sur les solutions télématiques d’Astrata, Transports Landry réduit ses coûts de carburant et s’engage dans l’éco-conduite.
1695
Landry éco-conduite
Pour Transports Landry, dont les 39 ensembles routiers parcourent 100 000 km/an, l’éco-conduite est un grand facteur d’économie.

Situés à Thouars (79100), Transports Landry (8 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 70 salariés) compte 39 véhicules de marques DAF, Mercedes Benz ou Renault Trucks. Ces véhicules parcourent durant sept ans 100 000 km/an pour transporter des lots industriels sur toute la France.Face à l’éloignement des conducteurs et aux différences entre les divers systèmes télématiques des constructeurs, l’entreprise a cherché une solution. Vincent Landry, co-dirigeant de l’entreprise éponyme, a ainsi confié à Astrata la compilation des données constructeurs des véhicules et la mise en place d’un système d’éco-conduite. De cette manière, Transports Landry ambitionne de réduire en temps réel la consommation de carburant et les émissions carbonées des véhicules.

Une éco-conduite ergonomique

« Le meilleur chauffeur reste celui qui appuie le moins sur les pédales. Le principal levier pour réduire la consommation est doncl’humain et l’éco-conduite, assure Vincent Landry. Et dans notre métier, économie rime avec écologie. Mais il n’est pas envisageable de consulter trois ou quatre portails de télématique pour suivre la flotte. Nous avons donc choisi Astrata il y a plusieurs années. Son interface était la plus agréable et la plus ergonomique, y compris pour les rapports d’éco-conduite. Les évolutions de cette interface m’ont incité à poursuivre avec ce télématicien. L’ergonomie reste en effet l’argument en sa faveur ».

Transports Landry s’appuie sur Astrata pour apporter à ses conducteurs sécurité et conseils en éco-conduite.

Chez Transports Landry, l’éco-conduite sur tablette

Transports Landry a opté pour l’application DriverLink d’Astrata. Cette solution logicielle modulaire aide les conducteurs à maintenir et optimiser leur éco-conduite. Elle s’accompagne d’une tablette. Elle enregistre les temps de conduite et assure un suivi des véhicules et de la conduite avec un retour de notifications et d’alertes vers le central et sur la tablette DriverLink du conducteur. S’y ajoutent les solutions DriveSight ADAS et IVMS Safety. DriveSight ADAS surveille le comportement du véhicule. IVMS Safety suit la gestion de la conduite et de la sécurité à bord. IVMS Safety peut par ailleurs se coupler à VideoLinc qui enregistre les incidents routiers.

Avec l’application DriverLinc, Astrata aide les conducteurs à être performants dans leurs missions.

Les données : une base pour les formateurs à l’éco-conduite

Mais Vincent Landry a poussé la logique plus loin. « Nous nous intéressons davantage aux comportements de conduite qu’à la consommation, qui dépend du profil de la mission », précise-t-il. En effet, les données transmises par Astrata servent de base de travail pour les formateurs à l’éco-conduite que Transports Landry partage avec ses confrères du groupement Astre.

Vincent Landry (à droite) tient à ce que ses conducteurs associent performances écologiques et économiques.

« Les notes décernées par Astrata identifient les chauffeurs qui ont besoin de formation. L’éco-conduite nécessite de fait un suivi permanent, poursuit Vincent Landry. La combinaison de l’intervention des formateurs sur le terrain, des conseils et des formations me semble ainsi satisfaisante. Nous n’avons pas eu de rejet de ces actions personnalisées par les chauffeurs. Et si les progrès ne sont pas toujours immédiats, attendre un peu permet de constater une amélioration subite de la qualité de conduite. »

PARTAGER SUR