Transports routiers : un enjeu écologique et de santé publique

Oxyde d’azote, particules fines ou bien encore ozone, les transports routiers sont responsables d’une large part des émissions de polluants, dans l’Hexagone et plus largement en Europe. Sans oublier le CO2, contributeur bien connu au réchauffement climatique. Et le bilan en termes de santé publique est lourd, lourd et assurément sous-estimé.

- Magazine N°238
1589

Selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), le secteur des transports est le premier émetteur de CO2 en France avec 35 % des rejets. Et cette part des transports routiers est restée stable entre 1990 et 2011 avec 95 % du total de ces émissions.

Les moteurs thermiques sont mis en cause principalement pour leurs émissions de polluants atmosphériques. Selon l’Ademe, en 2011, le secteur des transports routiers était responsable de 56 % des émissions d’oxyde d’azote (NOx), de 15 % des particules PM10 et de 18 % des particules PM2,5. La route contribue en outre à la formation d’ozone (O3) en période de chaleur. Une...