Transports transverses : le choix de l’Unimog

Propriété de Daimler Trucks, le camion Unimog cumule puissance et capacités de circulation en tout-terrain et sur route. Illustrations avec divers utilisateurs pour les missions transversales.
689
Avec son Unimog 523 équipé de roues de chemin de fer, la SGM tracte les wagons stockés sur le réseau ferré des HBL pour les garer.

En Allemagne, le maraîcher Mählmann Gemusebau n’utilise plus que ses douze Unimog U427 pour labourer, tracter les récoltes à travers champs et rouler à 80 km/heure sur les routes. « Aucun véhicule n’est mieux adapté en termes de vitesse, de fiabilité, de consommation de carburant et d’usure des pneus pour nos trajets entre les champs et nos locaux ou le marché de gros de Langförden », affirme Marius Vaske, responsable de l’atelier et de la flotte de véhicules. Son pare-brise panoramique, son avant court et son système de rétroviseurs et de caméras offrent un large champ de vision sur son environnement. L’ABS à quatre canaux et le frein automatique ALB, qui répartit le freinage entre les essieux selon la charge, assurent la sécurité active. Le conducteur, lui, est protégé par sa ceinture de sécurité trois points et son appuie-tête.

Le maraîcher Mählmann Gemusebau a remplacé sa flotte de tracteurs et de camions par douze Unimog 427 pour travailler dans les champs et transporter ses récoltes.

L’Unimog au Royaume-Uni

L’Unimog dispose aussi du VarioPilot, un système permettant de déplacer la direction et les pédales d’un côté à l’autre de la cabine. Au Royaume-Uni, où il gère des écuries et des travaux agricoles, Luke Finney s’en sert pour faucher alternativement les bas-côtés ou déneiger les routes. Pour ses travaux d’excavation et de constructions agricoles, il vient d’acquérir un Unimog 530 à moteur de 299 ch et de 1 200 Nm de couple. Il transporte ainsi à travers champs et routes une remorque à benne basculante emplie de terre ou une pelleteuse compacte sur une remorque surbaissée à trois essieux jusqu’à un PTAC de 36 t. « Il est plus économique qu’un tracteur classique », ajoute l’entrepreneur.

Avec son Unimog 530, Luke Finney déplace 36 t de PTAC et fauche les bas-côtés routiers grâce au VarioPilot qui permet de déplacer le volant et les commandes d’un bord à l’autre de la cabine.

Lutte anti-incendie et tractions ferroviaires

En Gironde, le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS 33) comprend vingt Unimog CCF Elitt dans sa flotte anti-incendie. Avec leur moteur OM934 de 5,1 l développant 231 ch et 900 Nm, ces véhicules circulent à travers les forêts landaises sablonneuses en transportant 6 000 l d’eau destinée à éteindre les départs de feux.

Les pompiers du SDIS 33 sillonnent les forêts landaises avec une flotte de vingt Unimog CCF Elitt pour stopper les départs de feux.

En Moselle, la Société de Garage de Morsbach (SGM) collecte et gare 1 500 wagons SNCF, Ermewa ou STVA stationnés sur le réseau ferré des Houillères du Bassin de Lorraine avec un Unimog 523. Équipé d’un châssis rail-route, d’attelages de wagons à l’avant et à l’arrière et de deux bouteilles d’air pour activer les circuits de freinage des wagons, il parcourt le site pour repérer les wagons, puis monte sur les rails et les tracte ou les pousse jusqu’à leur lieu de stockage (voir la précédente brève sur Daimler Trucks).

PARTAGER SUR