Dossier - Recharge électrique : bien mais peut mieux faire

Tri-standard et interopérabilité

Depuis le décret IRVE du 12 janvier 2017, toutes les nouvelles installations de bornes publiques délivrant de la charge accélérée ou rapide sont soumises au tri-standard.

- Magazine N°246
757
Tri-standard et interopérabilité - Recharge d’une Renault Zoé sur une Wallbox
Recharge d’une Renault Zoé sur une Wallbox

Elles doivent ainsi comporter trois câbles et connecteurs pour être compatibles avec les trois systèmes employés en Europe. À savoir le Type 2 (Renault, Groupe PSA), le Combo2 (BMW, Volkswagen, Daimler, Audi) et CHAdeMO (Nissan, Toyota). En attendant une solution universelle, ce compromis d’usage sera obligatoire jusqu’en 2024 pour toutes les nouvelles bornes publiques. Le tri-standard a le mérite de garantir une compatibilité avec tous les véhicules, gage de « réassurance » pour les usagers.

L’autre volet du décret IRVE, c’est l’interopérabilité du réseau. Il s’agit d’assurer l’accessibilité du service de recharge à tous les utilisateurs,...

Dossier - Recharge électrique : bien mais peut mieux faire