TRI-Tag : Taguer les autos pour les contrôler

- Magazine N°119
567

Présenté très récemment au salon Intertraffic à Amsterdam, le système TRI-Tag a surtout suscité l’intérêt de pays «chauds», soucieux d’un contrôle renforcé des véhicules aux frontières. Mis au point en collaboration avec Tagsys, Fabricauto et Phil@poste, il sert à vérifier que l’identification d’un véhicule n’a pas été modifiée. A cet effet, trois minuscules puces sont introduites dans la plaque d’immatriculation, la carte-grise et une vignette autocollante fixée sur le pare-brise. Tous ces «tags» électroniques contiennent les mêmes informations (numéros de châssis, nom de l’utilisateur du véhicule, etc. ) pouvant être lues à distance par un lecteur PDA par exemple. Et si ce dernier détecte qu’il manque une puce ou que les différentes informations recueillies ne concordent pas avec le véhicule contrôlé, preuve est faite que celui-ci n’est pas «clean»…