Trimble adapte au RGPD sa solution de vidéosurveillance

Le fournisseur de télématique embarquée Trimble a conformé sa solution de vidéosurveillance au règlement général sur la protection des données (RGPD). Et il la commercialisera dès septembre auprès des transporteurs français.

1085
Trimble
Vision globale donnée pars les caméras de la solution Video Intelligence de Trimble

Dès septembre, Trimble relancera sur le marché français du camion sa Video Intelligence Solution (VIS) qui enregistre les incidents de parcours durant le transport. Basée sur des caméras résistantes aux chocs et à la poussière installées sur et dans le véhicule, la VIS surveille et enregistre l’environnement frontal, latéral et arrière du camion. Elle s’était vue fermer le marché français à cause de l’entrée en vigueur, en 2018, du règlement général sur la protection des données numériques et personnelles (RGPD, voir l’article). Le télématicien a trouvé la parade avec un logiciel de floutage du visage des personnes et des plaques minéralogiques des véhicules.

Trimble mise sur ses avantages

Connectée à un boîtier d’enregistrement et à l’écran CarCube installé dans la cabine, la VIS de Trimble donne au conducteur une vision à 360 ° de l’environnement de son véhicule. L’outil conserve aussi l’enregistrement des vingt secondes qui précèdent et des soixante secondes qui suivent un coup de frein, une embardée ou un accident. Deux avantages pour le transporteur, selon Kent Kelly, dirigeant du transporteur Fortune Transportation, qui l’utilise depuis 2019 : « Avec douze vues par seconde, la Solution Video Intelligence restitue un document vidéo qui permet d’analyser les circonstances exactes d’un accident. Cela peut dégager la responsabilité du conducteur et éviter les procès par absence de litige. L’ensemble des enregistrements permet aussi d’améliorer la formation des conducteurs à la conduite en sécurité. »

Notre précédente brève sur Trimble

PARTAGER SUR