Les trophées de la sécurité routière récompensent une nouvelle fois l’innovation

Douze innovations ont été récompensées lors de la troisième édition des concours de l’innovation de la Sécurité routière qui a eu lieu le 20 février dernier à la maison de la RATP.

1847
Trophées de la sécurité routière 2019

La troisième édition des concours de l’innovation de la sécurité routière s’est tenue le 20 février dernier à la maison de la RATP. Une manifestation plus que jamais nécessaire selon Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, tant cette thématique doit sortir des frontières étroites dans lesquelles elle a longtemps été maintenue. « Le préventeur de l’entreprise, c’est celui qui déjeune tout seul à la cantine », illustre Emmanuel Barbe.

La sécurité routière, c’est aussi un business, la possibilité de gagner des marchés grâce à l’innovation. Les précédents lauréats des concours de l’innovation de la sécurité routière sont d’ailleurs venus témoigner de la visibilité apportée par les prix.

L’application Apptiv lauréate dans la catégorie sécurité routière en entreprise

Cette année, le jury a récompensé douze innovations. À commencer par celles qui concernent ou sont susceptibles de concerner les entreprises, avec pour lauréat le Pôle Santé Travail (PST) des Pyrénées Orientales (66), une association agréée par le ministère du Travail. Le PST 66 a créé l’application Apptiv pour former les salariés aux risques routiers. Elle permet de créer des actions ciblées en fonction de chaque salarié, en se basant notamment sur ses déclarations et sur le diagnostic employeur réalisé par le pôle sécurité et santé du département. Un quizz sur tablette évalue les connaissances de l’utilisateur et notamment celles sur la notion de risque.

X Road : un serious game pour sensibiliser les collaborateurs

Apptiv faisait face en « finale » de la sélection opérée par le jury à X Road, un serious game conçu par l’entreprise Blue Pollen pour une meilleure prise de conscience des risques routiers.

Les prix dans les autres catégories ont été attribués à :

  • Sammy, une application gratuite pour désigner un capitaine de soirée, lequel bénéficie d’offres gratuites ou de réductions chez les partenaires commerciaux de l’application, une façon de récompenser les bons comportements ;
  • B’Safe, un gilet airbag développé pour les deux-roues par la société Hélite ;
  • Une évaluation biomécanique du casque de moto réalisée par l’université de Strasbourg afin de déterminer ce qui se passe lors d’un choc ;
  • Geovélo, une application de géolocalisation pour les deux-roues développée par la Compagnie des Mobilités ;
  • Anaïs, un outil d’aide à la décision pour la gestion du patrimoine routier conçu par la société Colas et destiné principalement aux collectivités locales et territoriales ;
  • Safety Next, une intelligence artificielle embarquée imaginée par la société Nexyad qui émet des alertes vocales quand la conduite est inadaptée, dans le but de réduire le nombre d’accidents de la route ;
  • et enfin Escape Game, un jeu développé par l’association étudiante G-Adduction pour sensibiliser les jeunes aux enjeux de la sécurité routière.

Un challenge innovation pour l’enseignement supérieur

La délégation à la Sécurité routière a créé en 2019 un nouveau concours pour sensibiliser l’enseignement supérieur qui, après avoir longtemps ignoré les enjeux de la sécurité routière, a fini par accepter de l’ériger en sujet de recherche et en challenge.

Quatre établissements ont été récompensés :

  • l’École de biologie industrielle qui, avec Goodb’Ice, travaille sur une alternative respectueuse de l’environnement pour le sel de déneigement ;
  • l’Institut d’optique Graduate School qui avec Safegrip propose une cartographie du réseau routier aux collectivités locales ;
  • Centrale Lille qui avec Fluid.e travaille sur les routes du futur, connectées et communicantes ;
  • et Ensae Paristech qui imagine une intelligence artificielle susceptible de prévoir les accidents de la route.
PARTAGER SUR