Un bioplastique Mazda pour les pièces automobiles

Entamé depuis plusieurs années, le travail de Mazda sur le développement des technologies de la biomasse porte ses fruits.

671
Un bioplastique Mazda pour les pièces automobiles

Après la mise au point d’un plastique d’origine végétale pour les pièces automobiles intérieures et d’un biotissu fabriqué à partir de fibres végétales pour le garnissage des sièges, le constructeur a créé un bioplastique destiné aux pièces automobiles extérieures.

Avec à la clé deux qualité environnementales : fabriqué à partir de matériaux d’origine végétale, ce bioplastique limite l’emploi de pétrole et par conséquent les émissions de CO2. En outre, il peut être directement teint et ne nécessite pas d’application de peinture, ce qui réduit les rejets de composés organiques volatils.

Le Mazda MX-5, dont le lancement est prévu en 2015, sera le tout premier modèle à bénéficier de ce bioplastique ensuite utilisé sur d’autres modèles.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter