Un Ford Kuga plus puissant mais moins émetteur

Pour son SUV Kuga, Ford aligne les mises à jour avec des motorisations moins gourmandes mais également un large choix d’équipements.

1109
Un Ford Kuga plus puissant mais moins émetteur

Du côté des moteurs, Ford a généralisé le Stop&Start et la grille de calandre active. Le bloc 2.0 TDCi qui équipe 83 % des Kuga commercialisés en 2014 en Europe bénéficie ainsi d’une diminution des niveaux de consommation et d’émissions.

La version 120 ch émet par exemple 122 g de CO2, soit un recul de 12,2 g par rapport au moteur précédent. Le bloc 150 ch 2 roues motrices atteint aussi les 122 g, tandis que la déclinaison 4 roues motrices affiche des rejets en baisse de 9,4 % à 135 g. Le bloc 2.0 l le plus puissant passe de 163 à 180 ch, avec à la clé un couple de 400 Nm mais aussi des émissions en retrait de 9,4 % à 135 g en BVM 4 roues motrices.

Parmi les nouveaux équipements, Ford propose de série le régulateur-limiteur de vitesse. Avec, selon la finition (Trend, Titanium, Sport Titanium et Business Nav), une panoplie d’aides à la conduite : alerte anti-collision, reconnaissance des panneaux de signalisation, système de surveillance des angles morts, freinage d’urgence ou encore alerte de franchissement de ligne et aide au maintien dans la file. Autant de fonctionnalités dont peut disposer la version Business Nav, équipée entre autres de l’aide au stationnement arrière, de la climatisation automatique et de l’Audio Pack. Le tout pour un tarif débutant à 27 950 euros TTC pour le 2.0 TDCi 2 roues motrices.

PARTAGER SUR