Un vitrage toujours plus complexe

Avec l’arrivée de différents capteurs (pluie, lumière, etc.) et la montée en puissance des systèmes d’aide à la conduite (ADAS), les spécialistes du vitrage ont dû revoir leurs compétences

- Magazine N°251
421
Vitrage © sima_123RTF
© sima_123RTF

De fait, lors du changement d’un pare-brise équipé d’une caméra, cette dernière doit être calibrée pour que le nouvel axe de vision soit pris en compte par le système d’information du véhicule. Déjà organisés pour répondre à cette exigence, les réseaux des constructeurs ont pris de l’avance sur ce dossier mais les spécialistes rattrapent le terrain perdu.

« Les ADAS ont remis en perspective la technicité liée au métier du vitrage qui n’était initialement pas considéré comme une activité à valeur ajoutée », note Stéphane Saubesty, directeur du commerce de Mondial Pare-Brise. Qui ajoute : « Dans les prochaines années, la majorité des innovations...