Une année 2010 en demi-teinte

Le marché automobile français est resté presque stable en 2010, avec une baisse de 0,3 % des immatriculations de VP et de VUL, soit 2 669 410 véhicules neufs.

- Magazine N°165
395

Les VP ont vu leurs immatriculations diminuer de 2,2 % en un an, portant le total à 2 251 736 voitures.

De leur côté, les VUL ont tiré le marché vers le haut puisqu’ils ont marqué une progression de 11,7 % des immatriculations, à 417 674. Une tendance annuelle similaire aux résultats de décembre 2010 qui affichent – 0,7 % pour les VP et + 6,7 % pour les VUL.

Les véhicules industriels, quant à eux, ont perdu 3,7 % en 2010 ; sur décembre, ils ont enregistré, en revanche, un bond de 51 %.

À noter que les marques françaises représentent 51,8 % du marché des VP et 66,7 % du marché des VUL.